Slalom

Nécessitant une excellente maîtrise du bateau et de l’eau vive (lecture du courant et des trajectoires), il se pratique en kayak monoplace ou en canoë (monoplace ou biplace).

En compétition, il s’agit d’une véritable course contre la montre pratiquée sur une portion de rivière ou un bassin artificiel. Les coureurs doivent franchir 18 à 25 portes de couleur spécifique : les vertes sont à descendre, les rouges sont à remonter. Des pénalités sont attribuées en cas de touche (2 secondes) ou de porte ratée (50 secondes).